Actualités
Meeting de Sotteville : Lavillenie clôt le Pro Athlé Tour au sommet
Commentez cette actualité
20 Juillet 2016 - RB (Admin)
Meeting de Sotteville : Lavillenie clôt le Pro Athlé Tour au sommet

Après son zéro en finale des championnats d’Europe d’Amsterdam, Renaud Lavillenie n’a pas tardé à rebondir. Il a franchi, lundi soir à Sotteville-lès-Rouen, une barre à 5,96 m lors de la dernière étape du  Pro Athlé Tour. Une hauteur synonyme de meilleure performance mondiale de l’année pour le leader des athlètes LNA. Tandis que les deux autres athlètes pro présentes en Normandie, Cindy Billaud et Marie Gayot, restaient en retrait, l’autre victoire française du jour revenait à Stella Akakpo, vainqueur sur 100 m en 11’’40 (-0,6m/s).
 
Entre Amsterdam et Sotteville-lès-Rouen, ce fut le jour et la nuit. Piégé par un vent capricieux lors du grand rendez-vous continental aux Pays-Bas, Renaud Lavillenie a retrouvé, en Seine-Maritime, chaleur et vent favorable. Et force est de constater que, dans ces conditions extrêmement favorables, le perchiste clermontois est quasi imbattable. Seul le soleil, qui leur faisait de l’œil dans l’axe de leur course d’élan, aurait pu venir perturber les plieurs de gaule et leur maître. Mais il n’a pu empêcher le champion olympique de réaliser un superbe concours. Après un sans-faute à 5,70 m, et devant s’y reprendre à deux fois à 5,84 m, alors qu’il avait déjà la victoire en poche devant son frère Valentin (5,60 m et trois échecs à 5,78 m) il franchissait dès sa première tentative remarquablement 5,96 m, soit un centimètre de plus que sa meilleure performance mondiale de l’année. A 6,01 m, les jambes étaient cette fois un peu lourdes et il concluait sa sortie sottevillaise par trois échecs néanmoins pleins de promesses dans l’optique des JO.
Pas de quoi gâcher son plaisir, comme il l’expliquait ce matin dans les colonnes du journal L’Equipe : « Faire 5,96 m, c’est une bonne manière de montrer que tout va bien. Je ne suis pas en méforme. Je savais que la perf pouvait sortir. Avec l’échec de la semaine dernière qui a été important, il fallait rebondir, ne  pas tomber dans un cercle qui te tire vers le bas. » Renaud Lavillenie a désormais un dernier concours à son programme avant les Jeux olympiques de Rio. Ce sera vendredi, lors du meeting Diamond League de Londres, face à une bonne partie de ses rivaux pour le titre suprême.

Gayot et Billaud manquent de réussite
Marie Gayot espérait, en venant en Normandie, remettre la main sur la clef d’un 400m qu’elle avait maitrisé lors de la saison 2015 et qu’elle peine à retrouver depuis le début de cette année. Placée au couloir 4, l’athlète de l’Efs Reims Athlétisme a semblé asphyxiée d’entrée par le départ extrêmement rapide de la Bahreïni Adekova qui, partant du couloir 3, avait refait tous les décalages au passage aux 200 m. La Rémoise ne trouva jamais le rythme et, en 52’’79, se classait troisième d’une course remportée par la Canadienne Carline Muir en 51’’70.
Surprise dès le départ du 100 m haies par la superbe mise en action de l’Américaine Christina Manning à sa gauche, Cindy Billaud ne parvenait pas à prendre la foulée de la vice-championne d’Europe Alina Talay qui, à sa droite, revenait rapidement sur l’Américaine. La victoire tendait finalement les bras à Manning qui, en 12’’87 (-0,7m/s), laissait la sociétaire de la SCO Ste-Marguerite Marseille prendre en 13’’24 une cinquième place qui ne pouvait la satisfaire. Elle devait même laisser à Sandra Gomis, troisième en 13’’16, le droit d’être la meilleure Française de la course.

Akakpo devant Lawson
Stella Akakpo s’est également imposée à Sotteville, en dominant la ligne droite en 11’’40 (-0,6m/s). Si le chrono est assez éloigné de sa meilleure performance de la saison (11’’17), la sprinteuse de l’Amiens UC a réalisé une jolie course. Pour preuve, elle accroche à son tableau de chasse, pour un centième, l’Américaine Lekeisha Lawson. Une athlète qui a tout de même couru en 11’’07 cette saison.
Enfin, à noter la défaite au lancer du javelot du deuxième champion Olympique en titre présent sur les terres sottevillaises, Keshorn Walcott. Le Trinidadien a dû se contenter de la deuxième place avec 79,62 m, derrière l’Ukrainien Dmytro Kosynskyi (81,73 m).
Le Pro Athlé Tour 2016 avait commencé à Montreuil avec le record d’Europe égalé de Jimmy Vicaut - 9’’86 - sur 100m et se termine avec une meilleure performance mondiale de l’année perchée à 5,96m pour Renaud Lavillenie : les deux athlètes emblématiques de la Ligue Nationale d’Athlétisme montrent la voie à tous les athlètes Pro. La route vers Rio est belle et bien ouverte.

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
01/02 >
18/07 >
16/07 >
14/07 >
11/07 >
15/06 >
13/06 >
13/06 >
07/06 >
03/06 >
18/02 >
16/02 >
29/09 >
29/09 >
18/07 >  (1)
16/07 >
13/07 >
07/07 >
06/07 >
02/07 >
Gros Plans
25 athlètes pros à la LNA en 2017
Saison estivale du meilleur de l’Athlé 2017
- 17/05 : Baie Mahault
- 01/06 : Montreuil
- 03/06 : Marseille
- 28/06 : Nancy
- 01/07 : Paris
- 07/07 : Sotteville-les-Rouen
- 21/07 : Monaco

Programme complet avec les épreuves


Partenaire Media

Partenaire Media